Breaking News
prev next
Search
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in comments
Search in excerpt
Filter by Custom Post Type
BRILLANT FACE AU TOGO (3-1), LE MAROC SE REPLACE DANS LA COURSE AUX QUARTS DE FINALE
février 5, 2017
0

Battus lors de la 1e journée, les Lions de l’Atlas se sont relancés dans un groupe C relevé, avec une victoire 3-1 contre le Togo, vendredi soir au stade d’Oyem. Menés 1-0 (5e) sur un contre conclu par Mathieu Dossevi, ils n’ont pas cogité longtemps face à des Eperviers qui ont exposé leurs limites collectives. La présence marocaine sur les coups de pied arrêtés a fait la différence avec des buts de la tête de Bouhaddouz sur corner (14e), puis Saïss à la suite d’un coup franc excentré (21e). En-Nesyri a clos l’affaire sur une frappe au rebond trompeur pour Kossi Agassa (72e).

Le but encaissé tôt dans la rencontre par le Maroc est trompeur car cette victoire a été nette dans le jeu et les partenaires de Medhi Benatia ont démontré qu’il ne fallait pas les exclure de la liste des favoris. Maladroits dans la finition face à la RDC (0-1), les joueurs d’Hervé Renard ont rectifié le tir grâce à l’entrée de Fajr sur l’aile gauche, en lieu et place de Carcela. Même le gardien Munir Mohamedi s’est mis au diapason de ses partenaires avec un plongeon parfait sur une déviation subtile d’Emmanuel Adebayor (25e).

PUBLICITÉ
inRead invented by Teads
LE ROY : « L’ARBITRAGE A ÉTÉ MAUVAIS »
A l’inverse, son vis-à-vis Kossi Agassa a montré de la fébrilité, ce qui n’a pas mis en confiance ses partenaires. Même si, à 38 ans, il dispute sa cinquième CAN, l’ancien gardien du Stade de Reims, aujourd’hui sans club, a montré de sérieuses lacunes lors de ses sorties devant les attaquants marocains. Cela a été symbolisé par son passage à vide sur le deuxième but signé Saïss, après lequel il s’est plaint auprès de l’arbitre d’une charge qui l’a gêné dans sa détente.

Après la rencontre, son entraineur Claude Le Roy l’a d’ailleurs soutenu au micro de Canal+ Afrique : « L’arbitrage a été mauvais : sur le deuxième but, il y a faute sur Agassa. Sur le troisième, il y a une faute au départ de l’action ». Ce dernier but, fatal aux Eperviers, signé par l’attaquant de MalagaYoussef En-Nesyri récompensait la large domination des Lions de l’Atlas en seconde période. Seule une attaque de Floyd Ayité, profitant d’une course croisée d’Emmanuel Adebayor, aurait pu tromper la vigilance de la défense marocaine (81e) mais son tir en bout de course filait à gauche du but marocain.

Verdict du duel entre amis-sélectionneurs : le Togo de Claude Le Roy est condamné à la victoire contre la RDC lors de la 3e journée, tandis que le Maroc d’Hervé Renard pourra se contenter d’un nul contre la Côte d’Ivoire pour rejoindre les quarts de finale de cette CAN 2017.

Source : http://www.eurosport.fr/football/coupe-d-afrique-des-nations/2017/brillant-face-au-togo-3-1-le-maroc-se-replace-dans-la-course-aux-quarts-de-finale_sto6024427/story.shtml

Insert
Aller à la barre d’outils